• Dossiers à télécharger

    dossier bleu 700

    Tous les dossiers sont disponibles.

    • Inscription,
    • ré-inscription,
    • pré baccalauréat,
    • post baccalauréat.
  • plage

    Vous venez d'être admis en Classe Préparatoire aux Grandes Écoles
    CPGE

    Pour ne pas rester inactif sur le sable ou sur les galets, les équipes pédagogiques vous donnent un programme de révisions qui vous permettra d'aborder la prochaine rentrée dans les meilleures conditions.

     Bonnes vacances à tous

EDD - Pédagogie sur site

2nd_Domaine_Baudovin-41Cette section du site de notre établissement développe quelques projets ayant en commun deux aspects :

  • Tous ces projets entrainent les élèves hors de l'enceinte du lycée, pour une découverte de lieux naturels et culturels.
  • Dans chacun de ces projets la sensibilisation à l'Environnement est de mise : relever l'importance de la biodiversité, apprendre des savoir-faire traditionnels, comprendre des pratiques qui valorisent le patrimoine.

Maison des 4 frères

Dans le cadre du projet Eco Ecole sur le thème de "L'alimentation"; des élèves volontaires de 2ndeB, E, H et J ont bénéficié de deux journées à la "Maison de la nature des Quatre Frères" au Beausset.

  • Journée du jeudi 7 mars 2013

Cette première journée, qui a pour but d'ouvrir l'esprit et d'accroître la culture générale, s'articule en deux ateliers :

-"L'agriculture, c'est la vie !"

-"Cette terre qui nous nourrit"

  • agriculture_05
  • agriculture_09
  • agriculture_10
  • agriculture_11
  • agriculture_12
  • agriculture_13
  • agriculture_14
  • agriculture_15
  • agriculture_16
  • agriculture_17
  • agriculture_18
  • agriculture_19
  • agriculture_20
  • agriculture_21
  • agriculture_22
  • agriculture_23
  • agriculture_24
  • agriculture_25
  • agriculture_26
  • agriculture_27
  • agriculture_28
  • agriculture_29
  • agriculture_30
  • agriculture_31
  • agriculture_32
  • agriculture_33
  • agriculture_34
  • agriculture_35
  • agriculture_36
  • agriculture_37
  • agriculture_38
  • agriculture_39
  • agriculture_40
  • agriculture_41
  • agriculture_42

programme_01programme_02

maison 

L'autarcie au 19ième siècle, à la Maison des 4 Frères, nécessitait : du maraichage (tomates, poivrons,...), le stockage de fruits secs (figues, abricots, amandes,...),de céréales (épautre,...), la chasse (sangliers, chevreuils, grives, perdraux, lièvre, rigaou, cerfs,...), l'élevage (cochon, mouton, chèvre, lapin, poules,...), la cueillette (mures, arbouses, glans, pignons, jujubes, coings, grenades, kakis, salades sauvages, racines...).

restanques

 

En Provence l'agriculture s'adapte au terrain et au climat. On effectue des cultures en terrasse (restanques en pierres sèches). Plus la pente est forte et plus la restanque est inclinée. Les interstices permettant l'évacuation des eaux de ruissellement et d'irrigation. Les cultures nécessitant le moins d'eau sont en haut. Cela évite l'érosion sur les terrains en pente. On ne s'installait que si le sourcier et le puisatier avait détecté la présence d'eau. Ils utilisent une baguette de sourcier d'environ 15cm, en bois de noisetier sauvage.Ils connaissent aussi très bien les plantes liées à la présence d'eau : "Où il y a un figuier ou un peuplier, il y a de l'eau". Des réservoirs de pluies, construits dans une pente, permettaient l'irrigation du potager et l'abreuvage des animaux.

 

La végétation s'adapte elle aussi à la sécheresse et à la chaleur pour conserver son eau :
  • de petites feuilles pour limiter l'évaporation ;
  • des poils pour fixer l'humidité de l'air et limiter la transpiration, comme chez le ciste cotoneux, ou sur l'envers de la feuille de romarin ;
  • des feuilles en forme de goutière pour le refroidissement (effet Venturi) ;
  • la production d'huiles essentielles. Plus il fait chaud, plus elles s'évaporent, ce qui entraine un refroidissement de la feuille.

Nous découvrons l'approche des naturalistes sur le monde minéral, mais aussi sur la faune et la flore locale, méditerranéenne. Le sol lie ces trois mondes (animal, végétal et minéral). Il est vivant ! Il y a 400 millions d'années, la vie s'installe sur la roche et de la terre apparait. En Provence, le sol atteint une profondeur de 4 à 5 cm en 10 000 ans. Dans certaines régions, il y fait plusieurs mètres.

sol-evol

vie_sous_la_terrechampiLa vie dans le sol est multiple : fourmis, vers de terre, larves (de cigales), mulots (rongeurs), blaireaux et taupes (insectivores), cloportes (crustacés à 14 pattes), tortues, bactéries,…

 

 
 
 

Qu’y-a-t-il d’autre dans le sol ?
De l’air, des pierres, de l’argile, des êtres vivants, des sels minéraux, des débris de végétaux morts, des cadavres d’animaux, des excréments…

 
 

vie_sol

 

 

A quoi sert le sol ?
-Il nourrit les végétaux
-Il retient l’eau. C’est une éponge.
-Il joue le rôle de support.
-Il est un habitat pour de très nombreuses espèces.

 
Ce sol est soumis à diverses pollutions :
-Par les plastiques. Rappelons que dans l’océan Pacifique une surface comparable à 5 fois la France est couverte de plastiques sur une épaisseur de 50cm !
-Par les engrais et pesticides. La France est le 1° utilisateur de ces substances chimiques en Europe et le 3° dans le monde. Mais peu de critique du monde agricole sont médiatisées !

En France on est dépendant du sol : « On mange du sol transformé ». Et pourtant, seul un labo en France étudie le sol : Le LAMS (http://www.lams-21.com/artc/1/fr/) (M. et Mme Bourguignon-You tube-Vidéo conférences).

sol_vivant

 

 

 

 

80% des êtres vivants, qui vivent sur notre planète, sont dans le sol, les 20% restants se retrouvent dans la biosphère. Il y a une incroyable diversité dans le sol !

coupe_de_sol

 

 

 

 

 

lichen

 

Le sol s’est formé à partir du travail de l’érosion. La roche nue a été colonisée par des lichens (symbiose entre champignon et algues ; 1° êtres vivants étant sortis de l’eau).Très peu de gens sont informés que le sol se fabrique, et comment il se fabrique.

 

 

 

 


litiere_01litiereLa litière est un matelas souple qui cache la terre et amortie la pluie. Elle est constituée de feuilles, fruits secs, brindilles, paille, excréments,…Sans elle, la pluie impacte le sol en le tassant ; il devient dur, lisse et imperméable à la pluie. Sous la litière, il y a l’humus (doux, noir, souple, au parfum de champignon) où les décomposeurs dégradent les fragments de feuilles et dont les excréments (90% de l’humus) correspond au compost de la forêt.

 

afficheIl existe diverses agricultures :
-agriculture traditionnelle
-agriculture biologique
-permaculture
-agriculture biodynamique…
L’objectif est de se nourrir pour être en bonne santé ; mais après-guerre, on se nourrit pour se faire plaisir (cf. messages publicitaires) et ce n’est pas toujours en accord avec les règles d’hygiène alimentaire (problème d’obésité).
 
La plus part des agriculteurs ne considère pas la Vie dans la définition du sol.
Parmi les erreurs de pratiques, il y a :
-le labour profond des sols ;
-les vermifuges donnés aux herbivores polluent le sol, seules les chèvres (rustiques) ont un bon crotin.

Une loi de 1975 interdit de brûler les déchets végétaux, mais personne ne l’applique ! Pourtant, avec des déchets tels que les BRF (Bois Rémanents Fragmentés) on apporte du carbone au sol, et avec le fumier, on satisfait l’apport d’azote. Ce compost naturel demande quelques mois à se fabriquer.

outil_01acrogrifEn permaculture :
-on associe BRF, herbes de tonte, fumier, paille, compost et terre pour effectuer des buttes de culture qui offre une plus grande surface de culture ;
-on décompacte la terre avec des outils plus respectueux de la vie du sol (grelinette, aerogriffe, rotobèche,...);
-on associe les espèces pour profiter de la collaboration entre plantes ;
-on utilise les auxiliaires :

hotel_insectes_01 

 

Quels matériaux pour quels insectes ?

 

1. Paille ou bois : bien abrité, ce matériau pourra accueillir les jolies chrysopes, dont les larves se nourrissent de bien des parasites : pucerons, cochenilles farineuse, aleurodes (ou mouches blanches), thrips ou oeufs d'acariens.
2. Tiges de bambous : elles servent d'abri auxosmies, des abeilles solitaires qui pollinisent les premières fleurs des arbres fruitiers, dès le moi de mars.
3. Pots de fleurs retournés et remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui aiment les nuisibles comme les pucerons.
4. Planchettes de bois entassées derrière ces plaques en métal : où viendront se loger des insectes xylophages qui participent à la décomposition du bois mort.
5. Bûches percées : elles deviennent un abri très apprécié de nombreux pollinisateurs bien utiles comme les abeilles et guêpes solitaires, dont les larves se nourrissent de pucerons.
6.Fagots de tiges à moelle : comme la ronce, le rosier, le sureau, offrent des abris idéaux pour les syrphes et autres hyménoptères.
7. Briques : elles sont appréciées des osmies (abeilles solitaires)..
8. Planchettes bien rapprochées et abrités : elles attirent les coccinelles qui viennent y passer l'hiver. Leurs larves consomment énormément de pucerons.

 


hotel_insectes_03hotel_insectes_02hotel_insectes_04hotel_insectes_05hotel__insectes_06

Durant l'hiver, vous pouvez également aménager toutes sortes d'abris pour les auxiliaires afin de les garder dans votre jardin : fagots de bois, tas de pierres ou rochers, hautes herbes... ces abris que l'on confectionne soi-même sont aussi jolis qu'utiles ! Hébergez ces hôtes utiles et peu exigeants qui sauront vous remercier dès le printemps !

labels

Pour faire des achats éco-responsables il faut bien regarder les étiquettes (logos, labels,…).Certains labels bio sont reconnus pour leur très bon cahier des charges, comme Demeter ou Nature progrès. Il est vrai qu’acheter bio est un peu plus cher, mais c’est aussi un investissement pour sa santé future, et pour le respect dans la culture des sols.


  • Journée du jeudi 6 juin 2013 :

Cette seconde journée, qui a pour but d'exposer les enjeux de l'agriculture biologique et de redécouvrir la beauté des éléments naturels, s'articule en deux ateliers : 

-"Jardinons bio"

 

La seconde journée a donc débuté par une sensibilisation des élèves : "bio", ça veut dire quoi ? Vos habits sont-ils biodégradables ? Pourquoi manger "bio" ? Comment distinguer l'agriculture conventionnelle de l'agriculture biologique ? Quelles sont les difficultés rencontrées par les agriculteurs (réglementation française)?

La visite du jardin bio de la maison des 4 frères a été l'occasion de découvrir le compost et ses larves de scarabées, de surprendre les araignées, d'observer les fleurs du figuier et du chêne, de délimiter les zones naturelles autour du potager (restanques, couloirs d'arbres) et enfin de déguster des coquelicots.

Dans le potager bio, les élèves ont pu observer la culture en bac (recyclage des vieux cartons), utiliser des outils respectueux du sol, comprendre la nécessité de nourrir le sol et de le protéger (utilisation des "mauvaises" herbes, paillage, diversification des plantes, arrosage raisonné).

-"Atelier Land Art"

L'après-midi découverte du "Land Art" : c'est l'occasion pour les jeunes artistes du lycée de laisser s'exprimer leur créativité en utilisant le cadre et les matériaux de la nature (minéraux et végétaux). Leurs œuvres, fruits d'un travail de groupe, pourront être observées par les promeneurs attentifs.

4freres__444freres__44

"Le lézard" de Elisa, Tiffany et Eloise.

4freres__45

"L'oeil de la nature" de Léa, Jeanne et Elodie.

4freres__47

"La cabane" de Guillaume, Mathias, Quentin et Vincent. 

4freres__48

"Sa majestuosité" d'Aurélie, Cindy, Jessica et Manuela.

4freres__49

"Les 4 saisons" d'Axel, Célia, Florian et Mathilde.

4freres__50

"Le village d'indiens" de Frantz, Loïk, Manon et Yann.

 

 

4freres__01

"Roots" d'Amine, Kane et Marine.

 

 

 

Ink - it

Dans le projet Ink-it (approche culturelle, littéraire et artistique) les objectifs sont multiples. Encadrés par le professeur de lettre, Mme Gassier, et le professeur de sciences physiques, Mme Lande, les élèves vont :

  • Etudier des textes traitant le rôle de l'encre et du papier en littérature
  • Fabriquer du papier recyclé, lors d'une sensibilisation au recyclage
  • Fabriquer une encre naturelle
  • Utiliser divers outils en calligraphie
  • Participer à des ateliers d'écriture poétique et de recherche documentaire sur l'encre et le papier à travers le monde et les âges.
  • Produire une réflexion sur le geste (reproduction du modèle, lettrage)
  • Créer des illustrations pour le concours de nouvelles
  • Présenter le travail effectué sous forme d'une exposition et d'ateliers.

Sortie au Musée des Arts Asiatiques de Toulon, le 22 septembre 2011 :

  • Exposition commentée des peintures de Fanfan Li "La voie du rêve"
  • Atelier graphique dans les espaces verts du musée

  • papier_recycle_01
  • papier_recycle_02
  • papier_recycle_03
  • papier_recycle_04
  • papier_recycle_05
  • papier_recycle_06
  • papier_recycle_07
  • papier_recycle_08
  • papier_recycle_09
  • papier_recycle_10
  • papier_recycle_11
  • papier_recycle_12
  • papier_recycle_13
  • papier_recycle_14
  • papier_recycle_15
  • papier_recycle_16
  • papier_recycle_17
  • papier_recycle_18

Participation à la Fête de la Science (du 12 au 16 octobre 2011)

tableau_01tableau_02

Accueil de classes de troisième pour un atelier "Papier recyclé"

  • musee_asiatique_01
  • musee_asiatique_02
  • musee_asiatique_03
  • musee_asiatique_04
  • musee_asiatique_05
  • musee_asiatique_06
  • musee_asiatique_07
  • musee_asiatique_08
  • musee_asiatique_09
  • musee_asiatique_10
  • musee_asiatique_11
  • musee_asiatique_14
  • musee_asiatique_15
  • musee_asiatique_16
  • musee_asiatique_17
  • musee_asiatique_18
  • musee_asiatique_19
  • musee_asiatique_20
  • musee_asiatique_22
  • musee_asiatique_23
  • musee_asiatique_27
  • musee_asiatique_28
  • musee_asiatique_29

Exposition au restaurant NO SUSHI (18, rue Castillon-Le Mourillon-TOULON / 04.94.41.60.67) à partir du 6 mars 2012 :

2nde_expo_ink_it_032nde_expo_ink_it_01toulon_no_sushi2

 

1°Partie - Le papier

  • Exposé sur la fabrication du papier recyclé
  • Exemples produits par les élèves
  • Exposé d'élève sur "le washi"
  • Exemples de washi japonnais
  • Récit de l'histoire de "la jeune fille et la grue" (ou pourquoi la grue et le symbole de paix au Japon)
  • Origamis de la grue produits par les élèves

2nde_expo_ink_it_072nde_expo_ink_it_08

2nde_expo_ink_it_062nde_expo_ink_it_052nde_expo_ink_it_04

2°Partie-L'encre

  • Exposé sur la fabrication de diverses encres
  • Exemples d'utilisation avec plumes, pipettes, tampons et cola-pen

expo_encrescruel02

{morfeo 22}

Sortie à Quinson : Le musée de la préhistoire

2de_Quinson_17Le musée de la préhistoire nous a ouvert ses portes pour nous faire découvrir son expo permanente, ainsi qu'une exposition de la collection du Musée des Arts Premiers de Paris : "Australia".

Sortie à Rousillon : Le conservatoire des ocres

ocre_2de_pc_01La classe de 2de B a profité d'une très belle journée d'automne pour se rendre au "Conservatoire des ocres de Roussillon". La journée s'est découpée en trois grandes parties :

- Une balade commentée, sur le sentier des ocres,
- La visite de l'usine Mathieu,
- De l'expérimentation, lors d'un atelier sur les liants, en peinture.

Paysages Méditerranéens

Sortie de fin d'année
Productions graphiques
Exposition peintre Molinéris

Sortie de fin d'année

Ce 8 juin, au Jardin des Méditerranées (RAYOL-CANADEL)

Les 4 professeurs accompagnateurs étaient:
Mme RALLO, Mme MERIOTTE, Mme GASSIER, et Mme LANDE.

Histoire du site :

Au début du 20ème siècle sur un littoral encore sauvage débute l’histoire du Domaine du Rayol. Deux familles, les Courmes puis les Potez, et une période d’abandon génèrent le Domaine du Rayol. Le conservatoire du littoral acquiert le site en 1989 et une association est créée (ADORA) dans le but de le gérer. Aujourd’hui l’association emploie une vingtaine de personnes pour faire vivre le lieu et accueillir les 60 000 visiteurs par an.

Gilles Clément est le concepteur du Jardin des Méditerranées ; il choisit d’y créer un jardin planétaire associant des flores vivant sous les mêmes conditions climatiques mais séparées par des milliers de kilomètres et ayant comme caractéristiques communes de résister au feu et à la sécheresse.

 

Caractéristiques du climat méditerranéen :

On retrouve ce climat sur une étroite bande littorale à travers le monde, de la Californie, au Chili, en passant par la Nouvelle-Zélande, l’Australie et le sud de la Chine, mais aussi l’extrême Afrique du Sud.

Ce climat est caractérisé par une forte chaleur et la sécheresse en été et une douceur plus humide en hiver ; ce qui oblige les plantes à s’adapter à un manque d’eau notable : longues racines, feuilles réduites, feuilles épaisses, feuilles vernissées, odorantes, avec une floraison printanière et un repos végétatif en été.

Pour les plantes méditerranéennes, la mauvaise saison, c’est l’été. Elles vivent au ralenti du fait de la chaleur et du manque d’eau. Cette performance est visible par l’état de léthargie des plantes, certaines ont même perdu leurs feuilles. A cette saison, les plantes méditerranéennes ne fleurissent pas.

Certaines plantes à bulbe résistent ainsi à la sécheresse ou au feu (ex : liège du chêne liège). Le feu permet aussi de régénérer cet univers car certaines plantes ne font des fleurs qu’à la suite d’un stress lié au feu (ex : black-boy, goupillon rouge), ce sont les plantes dites « pyrophyte ».

Biodiversité en climat méditerrannéen :

Le climat méditerranéen est composé d’une multitude d’espèces végétales qui ont su s’adapter au climat chaud et sec. Ce climat ne recouvre que 2% de la planète alors qu’il abrite 20% de la biodiversité mondiale (faune et flore). On a une grande diversité grâce aux plantes endémiques (ex : ciste, lavande, acanthes) et exotiques (ex : eucalyptus, mimosas, bambou, cactus, palmiers) apportées par l’homme.

Un jardin en mouvement :

Dans ce jardin, une liberté est donnée aux espèces peu nobles telles que les herbes folles qui offrent un habitat de choix à de nombreux insectes.

On y applique des techniques écologiques pour protéger les sols de l’érosion et de la dessiccation par du paillis. Ces derniers offrent de plus un abri aux jardiniers de l’ombre (vers, bactéries, insectes,…).

On applique aussi parfois des techniques inhabituelles comme par exemple l’utilisation d’un tapis de feuilles d’eucalyptus comme désherbant dans les allées.

Et pour une meilleure gestion de l’eau, on choisit des plantes adaptées au climat méditerranéen et l’on évite les surfaces enherbées.

 

Productions graphiques

Les élèves de 2°E, dans le cadre du projet PAYSAGES MEDITERRANEENS 2009-2010, ont atteint un certain nombre d'objectifs:

  • Une reconnaissance des caractéristiques de ces paysages;
  • Une analyse géographique, historique, économique et social de ces paysages;
  • Une double lecture littéraire et artistique de ces paysages;

Enfin, les élèves se sont investis dans une transcription picturale des paysages méditerranéens. Cette restitution est venue s'inscrire après l'analyse de différents courants artistiques, de la fin du XIX° et du début du XX° siècle, et a donné lieu à une exposition au CDI

paysages_mediterraneens1paysages_mediterraneens2paysages_mediterraneens3paysages_mediterraneens4paysages_mediterraneens5

 

 

 

Exposition peintre Molinéris

Témoignages des élèves de 2°E suite à la visite de l’exposition consacrée au peintre Molinéris intitulée «Peace, Love and Destruction» et de l’exposition consacrée aux 60 ans de Paris Match à la Villa Tamaris (La Seyne sur mer 83) (mardi 06 octobre 2009 avec Mmes Gassier, Giraudon, Lande, Rallo et la classe européenne 2E)

expo_paysages_mediterraneens1L’exposition était pour moi très réussie, il y avait plein de belles photographies. Celles des soldats m’ont particulièrement marquée car elles sont malheureusement d’actualité. On a un sentiment de culpabilité, de compassion et d’impuissance en voyant ces images. Les peintures étaient très originales mais m’ont moins plu que les photographies. (B.J.)

L’exposition de photographies à la Villa Tamaris m’a plus plu que les tableaux car j’ai eu plus de mal à les comprendre. Les photographies étaient très belles et intéressantes : par exemple certaines faisaient allusion à des événements historiques mais d’autres parlaient aussi de faits d’actualité, d’autres encore étaient sur les fonds marins donc elles étaient très diverses. (T.A.)

J’ai beaucoup aimé la visite. La photographie qui m’a le plus marquée est celle de la petite fille avec sa peluche. Mais ce qui m’a le plus plu, ce sont les tableaux de Molinéris car j’ai ressenti plus de choses en regardant ses œuvres. (L.J.)

Le tableau intitulé « Chemin de l’école » peint par Molinéris est choquant : on y voit la silhouette d’un père emmenant son fils avec un fusil à l’épaule au milieu d’une ville en feu ! (E.S.)

Les tableaux comme les photographies étaient des représentations de la réalité. Le souvenir des visages peints reste dans notre mémoire et la qualité des photographies est indéniable. (M.V.)

expo_paysages_mediterraneens2Dans le tableau de Molinéris, la simplicité du bluesman, accompagné de sa guitare et de son chapeau, m’a ému. Il représente l’esprit du blues, né de la souffrance des Noirs aux Etats-Unis. (G.R.)

L’exposition que j’ai préférée est celles des photographies car je les ai trouvées marquantes. Les tableaux m’ont beaucoup moins plu car je ne comprends pas bien la peinture. (A.K.)

C’était une exposition très intéressante car les photographies de Paris Match sont pour la plupart très émouvantes tout comme les tableaux de Molinéris. (P.C.)

Toutes les photographies de Paris Match étaient très belles, celles qui annonçaient la mort d’une personnalité étaient très émouvantes. Les peintures de Molinéris étaient troublantes. La visite était très intéressante. (M.R.)

expo_paysages_mediterraneens3La partie que j’ai préférée est l’exposition sur les 60 ans de Paris Match. Les photographies sont vraiment très parlantes ; parfois, elles manipulent l’observateur. Celles qui m’ont le plus touchée sont celles sur les prématurés, qui m’ont beaucoup émue. Par ailleurs, le style particulier, avec de nombreux reliefs, de Molinéris, a permis de voir un autre style pictural, différent de ce que l’on voit habituellement. (T.V.)

J’ai trouvé très profonde et émouvante la photographie où l’on ne voit que les yeux d’un soldat américain… (L.R.)

J’ai aimé les photographies sur les bébés prématurés, c’était touchant. La peinture de Molinéris avec le soldat et l’enfant était aussi très réussie. (Y.M.)

Je n’ai porté que très peu d’intérêt à cette visite : il y avait des articles people et des peintures du XXème siècle, leurs avis sont trop présents et comparent des gens et des politiques aux nôtres en portant pour base qu’on ne peut plus s’améliorer. Avant de détruire pour reconstruire, il faut un exemple et le nom »Démocratie » n’en est pas un. (B.G.)

expo_paysages_mediterraneens4Certaines photographies ont un caractère très émouvant, voire même bouleversant, car elles nous ouvrent les yeux de manière artistique sur la réalité du monde. (B.L.)

Je me souviens d’un tableau en particulier : il y avait une diva sous les projecteurs et en dessous, des couleurs qui nous rappelaient la misère. Cette peinture m’a vraiment fait prendre conscience des inégalités dans le monde. (M.F.)

Il y avait des photographies qui montraient la banquise en train de fondre. Au début, la photographie était toute blanche puis sur la dernière il ne restait plus qu’un petit bout blanc de banquise au milieu de l’océan. On avait peint « Paris Match » sur la glace… au fur et à mesure, le titre disparaît. Cela montre que la question du réchauffement climatique est importante et inquiétante. (M.P.)

La force des images peut être, parfois, plus forte que celle de longs discours. (M.R.)

Les émotions dégagées par la peinture sont différentes, elle nous transmet ses joies comme sa tristesse. (M.R.)

Cette visite était bien, elle montrait que les images peuvent être mieux que tout, elles font passer des émotions. (K.D.)

De l’amour, du sang, de la joie, de la peur, des souvenirs, le tout réuni autour d’une magnifique exposition de photographies où le noir et blanc s’opposent aux couleurs trop froides mais percutantes de la « Destruction » de Molinéris. (M.D.)

expo_paysages_mediterraneens6Le séjour à la Villa Tamaris m’a plu, j’ai bien aimé le moment où nous devions dessiner ou reproduire le tableau qui représentait le Tibétain. J’ai découvert en moi des talents cachés. Certains tableaux m’ont beaucoup plu comme les tableaux lyriques où l’on éprouvait de la compassion envers les personnages représentés (le jeune garçon travaillant à 10 ans…). (D.Y.)

Certaines photographies étaient impressionnantes, surtout celles sur les problèmes dans le monde ; on comprend que c’est important et on est plus sensible à ces problèmes (la famine, les guerres, le réchauffement climatique). (J.B.)

Des photographies émouvantes et magnifiques. Une exposition à aller voir de toute urgence !!! (L.G.)

Les photographies de guerre furent très émouvantes et on sentait bien la détresse des personnes. Lorsqu’on a dessiné, c’était bien et l’on pouvait voir que ce n’est pas si facile ! L’exposition, en général, était bien structurée, il y avait de très bons placements de photographies. A voir !!! (S.B.)

Cette visite nous a fait découvrir des œuvres d’art qu’on a pu approcher de près et qu’on n’a pas souvent l’occasion de voir. Le vieil homme m’a marquée car les couleurs étaient réellement en accord avec son portrait. J’ai bien aimé cette exposition. (N.C.)

expo_paysages_mediterraneens7Les peintures de Molinéris sont frappantes car elles font ressortir toutes les émotions d’un paysage ou d’un personnage. (L.G.)

Cette sortie à Tamaris nous a permis de découvrir le travail des peintres et des photographes. J’ai préféré les photographies car elles sont des moments pris sur le vif. (M.G)

Sans mot ni parole, la sincérité, la haine, la passion s’inscrivent dans le réalisme et l’abstraction exaltés sur les murs blancs de cette bâtisse. (C.B.)

Lors de cette sortie à la Villa Tamaris, j’ai été ému devant la photographie du dauphin emprisonné dans les filets, mourant. Le photographe a réussi à figer le moment où le dauphin regarde l’objectif et cela rend la scène encore plus triste. (G.C.)

J’ai bien aimé la photographie où il y a les petites danseuses du ballet de l’Opéra de Paris. Le photographe a su montrer leur ensemble parfait et a réussi à les prendre en mouvement sans flou. (L.M.)

expo_paysages_mediterraneens8Cette visite m’a beaucoup plu, en particulier les photographies de Paris Match bien que les tableaux soient également impressionnants. La photographie du Président de la République (Georges Pompidou) assis sur sa voiture d’époque aux côtés de sa femme blonde à la coiffure et aux vêtements des années 60 m’a beaucoup marquée. On y voit un contraste entre l’air sérieux de Monsieur et la joie de vivre de sa femme colorée qui tient un bouquet de fleurs à la main. J’aime beaucoup cette époque et donc aussi cette photographie très intrigante. (A.S.)

Les photographies étaient très belles, en passant des photographies de guerre à celles de stars célèbres ou d’événements importants mais les peintures aussi ; elles étaient faites avec des objets de tous genres, avec des morceaux de bois ou de grillage. C’était très intéressant. (C.)

Australia

AUSTRALIA est un projet pluridisciplinaire s'adressant à la classe de 2de B (classe européenne anglais).
Les sciences physiques, lettres modernes et anglais s'allient sur des visées culturelles, littéraires et artistiques :

  • Le professeur de sciences physiques introduit la technique d’extraction des ocres afin de récupérer des pigments colorés de terres ocreuses. Le travail fait au laboratoire est suivi de la production d'un diaporama, témoignage des étapes d'extraction et exercice de style à la présentation. Des exercices de restitution des inspirations et techniques picturales aborigènes, sur divers supports et avec divers liants viennent clôturer les activités. Divers travaux, in fine, seront exposés au sein de l'établissement ainsi qu'à la Médiathèque du Pont du Las.
  • Le professeur de lettres modernes fait découvrir des contes et légendes aborigènes (traduits de l’anglais) et analyse des procédés d’écriture, des méthodes d’approche littéraire et des thèmes dominants (le temps du rêve et les symboles). Ce travail de découverte est réinvesti dans le cadre du « concours de la nouvelle » en 2de.
  • Le professeur d'anglais amène la classe à la découverte du continent "Australien" et de son histoire. La description et l'analyse d’un document iconographique représentatif de l’art aborigène vient approfondir la connaissance de cette civilisation océanienne.

ocre_2de_pc_01La classe de 2de B a profité d'une très belle journée d'automne pour se rendre au "Conservatoire des ocres de Roussillon". La journée s'est découpée en trois grandes parties :

- Une balade commentée, sur le sentier des ocres,
- La visite de l'usine Mathieu,
- De l'expérimentation, lors d'un atelier sur les liants, en peinture.

< Lire la suite ... >

 

2de_Quinson_17Le musée de la préhistoire nous a ouvert ses portes pour nous faire découvrir son expo permanente, ainsi qu'une exposition de la collection du Musée des Arts Premiers de Paris : "Australia".

< Lire la suite ... >

 

 

 

 

expo_australiaUne exposition à la médiathèque du Pont du Las vient clôturer le travail de cette année. La classe de 2de B présente  :

- Les exposés de la sortie au Conservatoire des ocres de Roussillon,
- Les résultats de l'atelier sur les liants et les travaux préliminaires,
- Les exposés de la sortie au musée de Quinson,

- L'étude de la nouvelle analysée en lettre moderne,
- Les exposés en langue anglaise sur la culture et le patrimoine australien,
- Les carnets de bord des élèves contenant les résultats de recherches,

- Les travaux aux ocres sur toiles, pierre et bois,
- Les matériaux utilisés,
- Les travaux sur toiles aux acryliques.

Tous les groupes de 2de B (: les Whalabis, les Mildiou Warriors, les Kangoo Junior, les Waka, les K-koatis, les DJ-Ridoo, The Dream Team et les Lézards bobos) vous convient à l'exposition "Australia" qui se déroule du 18 mai au 17 juin au 3°niveau de la Médiathèque du Pont du Las - 447 Avenue du XVe Corps - TOULON.

Pour s'y rendre par le réseau de bus Mistral : 1/8/11/11b/12/36.

Visite sur rendez-vous au 04.94.36.36.53.

 

 

Jardin Remarquable de Baudouvin

pdfA la découverte du Domaine de Baudouvin (4.33 MB)

Voici en 20 minutes une présentation filmée du site :

© Copyright 2011 – Mairie de La Valette-du-Var


baudouvin-29Dans le cadre d'un projet "Jardin Bio et Land Art", la classe de 1ière STD 2A a effectué une visite préparatoire au Jardin remarquable de Baudouvin  :
La visite guidée fut orientée sur la structuration de l'espace. Un peu d'histoire des lieux et l'explication du label "jardin remarquable" ont servi d'introduction avant d'aborder le projet d'agencement architectural. Nous avons découvert le choix décoratif des jardiniers-animateurs pour cette année 2012 et enfin nous nous sommes plongés dans une activité graphique menée par le professeur d'art appliqué.

 

 


2nd_Domaine_Baudovin-41Le Jardin Remarquable : "Domaine de Baudouvin, de la Valette du Var" ouvre ses portes à la 2ndeC, le vendredi 27 mai 2011, après-midi.

Cette collaboration vient compléter le travail fait par une partie de la classe autour du Jardin Bio. Encadrés par un jardinier-animateur, les élèves travailleront avec leurs enseignants de SVT et de sciences physiques sur un des thèmes du programme : l'étude des sols.

 

 

 

Baudouvin_article_1pdfProgramme (1.15 MB)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lycée Rouvière vous présente le baccalauréat professionnel Technicien d'Usinage

Voici cette formation :

bac pro 1

Le Lycée Rouvière propose le baccalauréat STI2D, complémentaire au baccalauréat général

Les trois spécialités de cette nouvelle formation vous sont présentées...

capture_video_sti2d